CHYPRE

Capitale : Nicosie (350.000 hab.)

Population : 1 million d'habitants 

Langue officielle : Grec, turc au nord anglais parlé presque partout 

Monnaie Locale : Euro 

Fuseau Horaire : (GMT +1 :00) 

Prises Electriques : Type C et F  (Voltage : 230 V – Fréquence : 50 Hz).

Indicatif téléphonique : +357

Langue officielle : chypriote, anglais

Vérifiez les formalités auprès des autorités via le site https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays-destination/chypre/

Tous les passagers voyageant avec Voyage So-Leader sont tenus d’acheter une assurance voyage avant le début de leur voyage. En raison de la nature variable, de la disponibilité et du coût des soins de santé dans le monde, l’assurance voyage est une partie essentielle et nécessaire de chaque voyage.

Voyages So-Leader vous fait voyager de manière un peu différente.

En toute saison Chypre offre de multiples opportunités de découvrir quelque chose de nouveau, intéressant et excitant au travers des activités, évènements, traditions et lieux uniques et typique de l’ile.

Peu de sentiments sont comparables à celui d’enfoncer vos orteils dans le sable chaud ... du soleil embrassant votre peau, d’une fraîche brise salée pénétrant vos sens et des vues infinies sur des eaux bleues étincelantes.

Cette scène idyllique peut être appréciée presque toute l'année sur l'île de Chypre; elle offre une myriade d'expériences, de la relaxation totale lors d’un bain de soleil, un verre à la main, à l'excitation et au défi ressentis lors de la pratique d’un sport nautique.

Des baies isolées, aux resorts plein de vie, des plages de sable fin aux criques rocheuses, le vaste littoral de l'île abrite une variété de plages différentes. Chacune d’entre elles est unique en apparence et dans son offre d’équipements.

Et, en plus du farniente sur le sable chaud, on peut apprécier les profondeurs cristallines de la Méditerranée à la fois sur et dans l'eau. Après tout, la déesse de l'amour, Aphrodite elle-même, est née de l'écume de la mer à Paphos (Paphos) !

Promenez-vous avec comme toile de fond la mer et les bateaux qui “dansent” sur l’un des quais pittoresques des marinas et des ports .... Tentez de remonter la «prise du jour» lors d’une sortie de pêche, ou partez à la découverte des criques et des grottes des différentes régions côtières au cours d’une excursion en bateau. De plus, en vous aventurant un peu plus loin grâce à une courte croisière dans un pays voisin, vous pourrez aisément combiner deux séjours en un.

Géographie et environnement 

Baignée des plus belles couleurs de la nature, le paysage de Chypre s’offre à vous à travers ses côtes scintillantes, ses montagnes ondulantes, ses forêts odorantes et son littoral accidenté.

Des chauds rivages côtiers à l’oasis frais et vierge de la chaîne de montagnes du Troodos, tant les amoureux de la nature que les photographes et explorateurs apprécieront de partir à la rencontre des animaux sauvages et découvrir les plantes rares qui pointent parmi les cascades, grottes, forêts, sentiers et plages isolées.

Se trouvant sur la route migratoire entre l’Europe, l’Asie et l’Afrique, Chypre est un rêve pour les ornithologues, et accueille des volées de flamants roses sur ses lacs salés, ainsi que nombre d’autres espèces de passage ou venant y nidifier. L’animal national, le mouflon, mouton timide et sauvage, parcourt librement les profondeurs des forêts, et en apercevoir un est une récompense tant pour les habitants que pour les visiteurs.

Des espèces rares et exotiques d’animaux sauvages ajoutent une touche spéciale à Chypre. En été, les tortues caretta-caretta et les tortues vertes se reproduisent sur les plages de sable fin, tandis que phoques et dauphins peuvent être aperçus dans les eaux tièdes, calmes et cristallines de l’île.

Les botanistes et herboristes apprécieront également l’aspect nature de l’ile, qui offre une large variété d’herbes et plantes endémiques telles que l’orchidée de Chypre, les tulipes et les crocus qui jonchent les chemins et sentiers moins fréquentés.

Le climat à Chypre 

Chypre bénéficie d'un climat méditerranéen tempéré chaud. Ici, les étés sont secs et longs et durent de mi-Mai à mi-Octobre; alors que les hivers, à partir de Décembre à Février, sont doux. L’automne est très court et le printemps est aussi bref.

Pendant l’été, l’île jouit des températures élevées et d’un ciel clair, alors que la brise qui souffle de la mer est responsable de créer une atmosphère agréable dans les zones côtières. C’est possible d’avoir des douches accompagnées de tonnerres en début d'après-midi. Celles-là se produisent surtout dans les montagnes.

Les hivers sont doux, alors qu’il fait un temps pluvieux et il y a de la neige sur les montagnes de Troodos (qui généralement commence avant le Noël).

L’île bénéficie d’un bon ensoleillement qui est abondant tout au long de l’année, même les mois de Décembre et Janvier. Il y a une moyenne de six heures de soleil par jour, alors que pendant les «six mois d'été», il y a une moyenne de 11,5 heures de soleil par jour.

Entre les mois de Juin et Novembre, la température de l’eau au large des côtes atteint plus de 22°C et va jusqu’aux 27°C en Août. Même pendant les trois mois, de Janvier à Mars, qui sont considérés les plus froids, la température moyenne de l’eau est de 16°C ou 17°C. Près de la côte, la température de l'eau à trois ou quatre mètres de profondeur varie entre 15°C et 17°C en Février et entre 23°C et 28°C en Août. Il n'y a pas des fluctuations significatives de la température de l'eau à niveau quotidien, sauf dans les eaux de baignade peu profondes de moins d'un mètre.

Les villes principales

 Nicosie Cosmopolite, glamour et trépidante, la capitale de la région de Lefkosia (Nicosie) offre la structure unique d’une ancienne ville forteresse et d’une métropole moderne et animée qui forme l’épicentre de l’activité économique et commerciale de l’île.

Lefkosia offre une infinité d’options mêlant l’actuel et le traditionnel. Les possibilités de shopping sont multiples: du centre-ville aux centres commerciaux en passant par les quartiers traditionnels aux petites rues sinueuses. Ses loisirs et sa vie nocturne sont un mélange d’activités populaires et de luxe, avec des bars modernes nichés au milieu de monuments anciens riches en histoire, de nombreuses galeries et musées intéressants se mêlant à des animations dédiées aux familles, et sa sélection gastronomique aussi diverse que la ville en général.

Vous serez transporté aux temps médiévaux dans la vieille ville entourée de murs vénitiens et de remparts, et en quelques secondes vous vous retrouverez dans une véritable capitale européenne progressiste. Lorsque vous quittez la ville pour rejoindre la campagne environnante, un nouveau monde s’offre à vous. Tranquille et pittoresque, entre nature et villages de montagne, vous pourrez profiter d’autres activités telles que la randonnée ou encore le cyclisme dans un environnement traditionnel. Une ville toujours en mouvement, les nombreux visages de Lefkosia ainsi que la richesse de ses divertissements et attractions en font la digne capitale de l’île dans tous les sens du terme.

Limassol

Ville festive de l’île depuis l’antiquité, Lemesos (Limassol) a gardé ce statut de nos jours. Dynamique et animée, elle dispose de tous les éléments pour des vacances tranquilles à la plage ou une découverte historique à votre rythme. Qu’il s’agisse du mariage de Richard Cœur de Lion, des festivités en l’honneur des dieux anciens, des carnavals célébrations ou encore du festival du vin, Lemesos a toujours attiré les visiteurs en masse avec ses évènements et divertissements palpitants. 

Sa localisation entre les deux grandes cités-royaumes antiques d’Amathous et de Kourion, confère à cette région un intérêt archéologique extrêmement important. Tandis qu’entre les deux, la ville elle-même, diverse et moderne, propose le long de son front de mer, boutiques, restaurants et divertissements. Son port commercial et sa marina luxueuse et moderne où les riverains comme les touristes peuvent admirer la vue sur la mer depuis ses nombreux établissements sont un avantage supplémentaire pour Limassol. Ainsi, la ville est la capitale maritime de l’île. Tandis que la campagne s’étire vers les montagnes, on distingue quelques-uns des principaux villages viticoles de l’île conférant à la région de Lemesos un lien unique avec la tradition ancestrale de la viticulture. 

Paphos

Légendes d’amour, superbes mosaïques, merveilles archéologiques et littoral à couper le souffle font de la petite ville de Pafos (Paphos) un bijou à explorer et à contempler. A l’origine, il y a quelques siècles, Pafos était la capitale de l’île mais aujourd’hui, elle pourrait, avec ses sites et monuments historiques majeurs, être nommée capitale de la culture. La plupart de ses sites et monuments sont liés à la déesse grecque de l’amour et de la beauté, Aphrodite. La richesse de ses vestiges antiques justifie pleinement l’inscription de Katos Paphos au patrimoine mondial de l’UNESCO. 

Paphos est composé d’une vieille ville et d’une ville nouvelle, dont le port et le château médiéval en sont le centre d’intérêt principal. La région possède également quelques villes touristiques,  telles que Polis Chrysochou et son port de pêche à Latchi, ainsi que des splendeurs naturelles comme par exemple la péninsule d’Akamas, les gorges d’Avakas, la plage de Lara (site de nidification des Tortues Vertes) et le rocher de Petra tou Romiou (lieu de naissance d’Aphrodite). Malgré sa petite taille, Paphos offre une multitude d’expériences: une grande variété d’hébergements touristiques modernes, shopping et animations, tous empreints d’antiquité et de mythes locaux…ce qui explique pourquoi elle était le sanctuaire d’Aphrodite à l’époque et celui des visiteurs du monde entier désormais.

Larnaca

Compacte, facilement accessible et vraiment authentique, Larnaka (Larnaca) est l’âme la plus ancienne de l’île et la plus ancienne région de Chypre habitée sans interruption depuis 4.000 ans. Et bien que riche d’une culture ancienne, Larnaka est aussi une ville européenne prospère qui offre le meilleur des deux mondes. Une des caractéristiques de la région appréciée des touristes est qu’il n’existe pas de distinction entre la station touristique et la ville : les habitants tout comme les touristes peuvent profiter des mêmes expériences variées du quotidien offertes par cette charmante ville méditerranéenne. De la diversité de son long front de mer au mélange d’établissements traditionnels et cosmopolites, et aux monuments fascinants, Larnaka réussit à marier ses deux “visages” merveilleusement.

L’un des lieux les plus populaires est la promenade animée de Foinikoudes, front de mer bordé de palmiers et de restaurants. Sa côte rejoint la promenade de bord de mer de Piale Pasha, longeant d’anciens quartiers pittoresques et des tavernes offrant du poisson frais, tandis que le centre commerçant parallèle vous offre tout ce dont vous avez besoin. La majestueuse cathédrale Saint Lazaros s’y trouve également. En tant que Saint Patron de la ville, l’histoire et le monument de Saint Lazaros constituent un symbole permanent de l’important passé religieux de Larnaka. La position centrale de la ville est idéale. Elle permet un accès facile aux autres régions. Par ailleurs, les petits villages ruraux et pittoresques de la région sont célèbres pour leur artisanat.

Sites à visiter

Chaque année, Chypre accueille plus de deux millions de visiteurs du monde entier, partageant avec enthousiasme sa culture unique, son hospitalité et ses paysages inspirants. Pour découvrir cette merveilleuse île et toutes ses richesses, il faut savourer sa nourriture, explorer ses merveilles naturelles, goûter à ses stations cosmopolites et explorer ses charmantes communautés à travers l’île. Le tourisme soutient des dizaines de milliers d'emplois à Chypre et est vital pour l’ économie. Chypre compte sur ses visiteurs bienveillants et responsables pour soutenir les efforts visant à garantir que le tourisme offre des expériences mémorables. Les hébergements s'engagent à offrir des expériences plus respectueuses de l'environnement, tout en soutenant les communautés locales à travers le monde. 

Monastère de Kykkos

Couronnant un des pics de la région montagneuse de la vallée de Marathasa, à une altitude de 1.318 mètres, le monastère de Kykkos est le plus riche et le plus somptueux monastère de l’île.

Dédié à Panagia, la Vierge Marie, le monastère possède une des trois icônes attribuées à Agios Loukas (l’Apôtre Luc) l’Évangéliste. L’icône recouverte de vermeil est conservée dans un reliquaire en écaille de tortue et en nacre, placé devant l’iconostase.

Selon la tradition, l’ermite chypriote Isaïe, guérit par un miracle la fille de l’empereur Alexis Ier Komnène (1081 - 1118 après J-C). En récompense, l’ermite demanda cette icône et l’empereur, lequel quoique peiné à l’idée de perdre ce trésor, l’envoya à Chypre accompagnée des fonds nécessaires à la construction d’un monastère destiné à sauvegarder cette relique sacrée. Le monastère initial fut ravagé par plusieurs incendies et rien ne subsiste de sa structure d’origine.

De nos jours, le monastère produit de l’eau de vie, la Zivania et d’autres boissons alcoolisées. Des célébrations religieuses y sont organisées deux fois par an, le 8 septembre, jour de naissance de la Vierge, ainsi que le 15 août, jour de sa Dormition. On trouve également un musée au sein de cet ensemble monastique. Il est à noter que ce monastère fut le lieu du noviciat de l’Archevêque Makarios III, premier président de la République de Chypre.

Site archéologique de Kourion

Les vestiges archéologiques de Kourion, une des principales cités-royaumes de Chypre dans l’antiquité, sont les plus impressionnants de l’île. Lors des fouilles, de nombreuses découvertes significatives furent excavées; elles sont visibles sur le site.

La cité-royaume fut construite sur les collines de la région; elle surplombait et contrôlait la vallée fertile de la rivière Kouris. Des découvertes archéologiques ont révélé des indices suggérant que Kourion fut associée à la légende grecque d’Argos du Péloponnèse, et que ses habitants se considéraient descendants des immigrants argiens. Ce royaume, autrefois prospère, fut finalement détruit par un important séisme en 365 après J-C.

Le magnifique théâtre gréco-romain, la pièce maîtresse du site, fut construit au IIe siècle avant J-C et agrandi au IIe siècle après J-C. Il fut restauré et accueille aujourd’hui des représentations musicales et théâtrales en plein air, en particulier pendant la saison estivale, ce qui en fait l’un des cadres les plus prisés pour l’accueil de prestigieux événements culturels.

À l’est du théâtre se trouvent les vestiges d’une construction proéminente, la «Maison d’Eustolios», initialement une villa privée, qui fut convertie en un centre de loisirs au cours de la Période paléochrétienne.

La villa était de taille modeste, mais bien équipée et richement décorée. Ses vestiges consistent en quatre panneaux de belles mosaïques du Ve siècle ornant le sol de la salle centrale et en un complexe de thermes, construit sur un niveau plus élevé, auquel on accède par un escalier au nord du bâtiment. Une structure abritée par un toit, permet l’exploration des vestiges de ce site en toute saison.

Initialement, les thermes étaient accessibles depuis les côtés nord et est de la salle centrale, où des pédiluves étaient disposés entre cette pièce et les bains froids, appelés frigidarium. Par ailleurs, à l’ouest, on peut voir les vestiges des hypocaustes qui chauffaient la pièce intermédiaire appelée tepidarium et la pièce chaude appelée caldarium. Dans cette dernière, les bassins encastrés servant aux bains chauds furent préservés, de même que les chambres de combustion, d’où l’air chaud circulait à travers l’hypocauste, remontant par des conduits taillés à cet effet dans le mur et au-dessous des briques de terre cuite du sol.

En dehors de la «Maison d’Eustolios», il existe d’autres mosaïques impressionnantes dans la «Maison d’Achille» et la «Maison des Gladiateurs», tenant leurs noms respectifs des scènes qui y sont représentées.

Sur ce site, on peut aussi voir les vestiges de l’agora romaine. Sa construction remonte aux débuts du IIIe siècle, avec des extensions plus récentes, au cours de la Période paléochrétienne. L’agora romaine est édifiée sur les ruines d’un bâtiment public antérieur, qui servit de la fin du IVe siècle à la fin de la Période hellénistique.

L’agora de la cité est entourée de portiques bordés de colonnes en marbre des deux côtés. Sur le côté nord-est, se trouve une construction imposante de bains publics, ainsi qu’un petit temple,  le Nymphaeum, dédié aux nymphes d’eau. Également sur ce site, se trouve une basilique paléochrétienne datant du Ve siècle avec un baptistère séparé sur le côté septentrional extérieur.

Site archéologique de Palaipafos - Kouklia

Situé au village de Kouklia, le site archéologique de Palaipafos (“Vieux Pafos” en grec), fut l’une des plus importantes cités-royaumes de Chypre. Par ailleurs, il fut le premier site de Chypre à figurer sur la liste du patrimoine mondial de L’UNESCO en 1980.

Il existe deux versions concernant la fondation de Palaipafos. Un des récits indique qu’Agapénor, roi de Tégée de Péloponnèse, fonda la cité-royaume sur son chemin de retour de la guerre de Troie. Une deuxième légende raconte que Kinyras, le roi légendaire de la région (XIIe siècle avant J-C), fut le fondateur et le premier Grand Prêtre du sanctuaire d’Aphrodite, qui est l’un des monuments les plus importants du site et le plus célèbre sanctuaire de la déesse. Ses vestiges anciens remontent au XIIe siècle avant J-C, mais il demeura un lieu de culte jusqu’au IIIe ou IVe siècle de notre ère.

Les autres monuments remarquables de Palaipafos sont la maison de Leda, le portail nord-est des murailles défensives, les murailles de la cité et le palais de Hadji Abdulla, l’église de Panagia Katholiki, le manoir des Lusignan, les nécropoles et la raffinerie de canne à sucre des Lusignan dans la vallée littorale.

Le musée situé dans un manoir de l’époque des Lusignan, expose de nombreuses et intéressantes découvertes de la région et retrace la transition du culte de la déesse de la fertilité au culte d’Aphrodite. La raffinerie de canne à sucre est également ouverte au public. Le site est une des étapes de la route culturelle d’Aphrodite.

Château fort médiéval Kolossi

Un premier château fort à Kolossi fut érigé au XIIIe siècle; il fut reconstruit dans sa forme actuelle au XVe siècle et constitue un très bon exemple d’architecture militaire.

Après la prise de Saint-Jean d’Acre en 1291, le château fort de Kolossi tint lieu de siège de la Grande Commanderie des Chevaliers de l’ordre de Saint-Jean de Jérusalem. Au XIVe siècle, il fut repris par l’Ordre des Templiers. Pendant leur séjour à Chypre, les chevaliers produisaient et exportaient un vin doux, connu comme le «vin de Commanderie», aujourd’hui appelé Commandaria, un des vins traditionnels de l’île et un des plus anciens vins d’appellation l’ayant conservée durant huit siècles. À côté du château fort se trouvent les ruines d’un moulin à sucre du XIVe siècle.

Église Agia Anastasia

L’église Agia Anastasia est un ensemble de deux églises, situé au village de Polemidia. La plus ancienne, du côté oriental, est une église cruciforme à dôme datant probablement du XIIe siècle. La deuxième église, adjacente du côté occidental, fut construite au XIVe siècle, suivant le même style architectural. Les fresques qui subsistent à l’intérieur remontent aux XIVe, XVe et XVIIe siècles.

Monastère d’Agia Moni

Situé à 38 km au nord-est de Paphos (Paphos), le monastère d’Agia Moni est lié aux origines même de la vie monastique à Chypre.  Selon la tradition orale, le monastère fut fondé aux environs de 300 après J-C par Agios Nikolaos et Agios Eutychios, comme lieu de prière et de recueillement. Une relique sacrée qui avait été offerte à Agios Nikolaos et un morceau de la cape de la Vierge Marie étaient conservés dans le monastère jusqu’en 1754.

Église Agios Antonios - Village de Kellia

Située 9 km à l’ouest de Larnaka (Larnaca), datant probablement du IXe siècle, l’église Agios Antonios est l’une des plus importantes églises byzantines de Chypre. Basilique voûtée à triple nefs, autrefois coiffée d’un dôme, elle renferme des fresques des IXe, XIe et XIIIe siècles d’une grande importance.

Couvent d’Agios Georgios Alamanos

Situé à 20 km à l’est de Lemesos (Limassol), sur la route menant à Lefkosia (Nicosie), l’ensemble monastique d’Agios Georgios Alamanos, était, lors de sa fondation au XIIe siècle, un monastère utilisé de nos jours comme couvent féminin. Outre leurs tâches culturelles, les religieuses s’adonnent à l’iconographie, à la culture de fleurs et d’herbes aromatiques et à l’apiculture.

Un peu d’histoire

L’antiquité 

Les premiers habitants de Chypre étaient des agriculteurs de l'âge de pierre, vers 8 000 avant JC. Vers 4 000 avant JC, ils fabriquaient de la poterie et des outils en cuivre. Vers 2 500 avant JC, les habitants de Chypre avaient appris à fabriquer du bronze. La société chypriote est progressivement devenue plus sophistiquée après l'invention d'une forme d'écriture en 1 600 avant JC. Une société hautement civilisée a émergé à Chypre avec de nombreuses villes et palais. Le commerce avec d’autres parties de la Méditerranée était florissant et les contacts avec d’autres civilisations étaient courants.

Après 800 avant JC, une série de grands empires apparurent au Moyen-Orient. Le premier était l’Empire assyrien. Les Assyriens n'ont jamais réellement conquis Chypre, mais ils ont forcé ses dirigeants à payer un tribut pendant une courte période allant de 708 avant JC à 669 avant JC. Puis, en 545 avant JC, Chypre fut contrainte de se soumettre à la domination des Perses. Les Perses, à leur tour, furent renversés par les Grecs menés par Alexandre le Grand après 333 av.

À la mort d'Alexandre en 323, son empire fut partagé entre ses généraux. L'un d'eux, appelé Ptolémée, s'empara de l'Égypte. Après une période de combats, lui et ses successeurs parvinrent à gouverner Chypre et la culture grecque devint dominante sur l'île. Cependant, une nouvelle puissance est apparue : Rome. Les Romains prirent Chypre en 58 avant JC et la ville fut intégrée à l'Empire romain. n Le christianisme a été introduit à Chypre par deux hommes appelés Paul et Barnabas vers 45 après JC.

Puis au 4ème siècle après JC, l’Empire romain s’est scindé en 2 parties, l’Est et l’Ouest. Chypre est devenue partie intégrante de l'Empire romain d'Orient. Lorsque l'Empire romain d'Occident tomba en 476 après JC, la partie orientale continua de subsister. Nous le connaissons sous le nom d’Empire byzantin.

Au Moyen Age

Sous la domination byzantine, Chypre a prospéré malgré les incursions des Arabes entre le VIIe et le Xe siècle. Cependant, au XIIe siècle, l’Empire byzantin était en déclin. En 1184, un prince byzantin appelé Comnène déclara Chypre indépendante du reste de l'empire. Cependant, l’indépendance n’a pas duré longtemps. En 1191, Richard Ier, roi d'Angleterre, s'empare de Chypre. Il la vendit à un Français nommé Guy de Lusignan.

Les Lusignans régnèrent sur Chypre pendant 3 siècles. Chypre est devenue un royaume féodal où une élite catholique régnait sur la majorité orthodoxe. Cependant, au XIVe siècle, les villes italiennes de Gênes et de Venise devenaient de plus en plus riches et puissantes, menaçant l'indépendance de Chypre. Puis, en 1425, les Mamelouks venus d’Égypte attaquèrent Chypre.

Finalement, le roi de Chypre épousa une Vénitienne. Le roi mourut, laissant la reine seule dirigeante de Chypre. En 1489, elle fut persuadée d'abdiquer et Chypre passa sous la domination vénitienne directe. Cependant, les Turcs ottomans étaient désormais la puissance montante en Méditerranée. En 1571, ils conquirent Chypre.

Au début, la plupart des Chypriotes étaient favorables à la domination turque, la préférant à la domination vénitienne oppressive. Le système féodal fut aboli et les Turcs respectèrent l'Église orthodoxe. Néanmoins, la peste frappa Chypre à intervalles réguliers et il y eut finalement des rébellions contre la domination turque.

De nos jours

Au XIXe siècle, la Grande-Bretagne est devenue une superpuissance. En 1875, le canal de Suez fut ouvert et la Grande-Bretagne souhaitait protéger la route vers l’Inde. En 1878, les Britanniques furent autorisés à occuper et à administrer Chypre (même si la Turquie était techniquement encore souveraine).

Cependant, en 1914, les Turcs rejoignirent le côté allemand lors de la Première Guerre mondiale et la Grande-Bretagne annexa officiellement Chypre. En 1925, Chypre est devenue une colonie de la Couronne britannique. n Toutefois, les Chypriotes grecs orthodoxes réclament désormais l'enosis (union avec la Grèce) et des émeutes éclatent en 1931.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, de nombreux Chypriotes se sont battus aux côtés des Britanniques. Cependant, lorsque la paix est revenue, les Chypriotes grecs orthodoxes ont de nouveau exigé l'union avec la Grèce. Les Chypriotes turcs, quant à eux, voulaient que la domination britannique perdure.

En 1955, une organisation chypriote grecque appelée EOKA a lancé une série d'attentats à la bombe à Chypre. En 1958, une organisation turque appelée TMT fut créée et des combats intercommunautaires commencèrent. Finalement, en 1960, Chypre obtint son indépendance. L'archevêque Makarios a été élu président.

Cependant, en 1963, les Grecs proposèrent des modifications à la constitution. Les Turcs ont refusé et les combats intercommunautaires se sont intensifiés. En 1964, l'ONU a envoyé une force de maintien de la paix à Chypre. Cependant, aucune solution n’a été trouvée et en 1974, les Grecs radicaux ont organisé un coup d’État. L'archevêque Makarios fut renversé et s'enfuit à l'étranger.

En conséquence, en juillet 1974, les forces turques envahirent le nord de Chypre. L'île fut divisée. Les réfugiés des deux côtés ont traversé la frontière entre les deux parties de Chypre. Pendant ce temps, les partisans de la ligne dure tombèrent du pouvoir et, en décembre 1974, l’archevêque Makarios revint d’exil. Il est décédé en 1977.

En 1975, la section turque s'est appelée l'État fédéré turc de Chypre et il semblait qu'une sorte de fédération des deux parties pourrait être possible. Cependant, en 1983, la partie turque de Chypre a déclaré son indépendance totale. Elle s'appelait la République turque de Chypre du Nord.

Les deux parties de Chypre sont restées séparées et en 2004, la République méridionale (grecque) de Chypre a rejoint l'UE. Cependant, en 2008, Chypre a rejoint la zone euro. En conséquence, Chypre a connu une grave crise économique en 2013. Cependant, l’économie connaît désormais à nouveau une croissance. En 2020, la population de Chypre dans son ensemble était de 1,2 million d’habitants.

C’est votre argent

Toutes les banques opérant à Chypre offrent des services de change de devises étrangères et suivent les taux de change quotidiens de l'euro correspondants aux principales devises étrangères. On peut également changer des devises étrangères dans les hôtels. Des informations détaillées concernant les taux de change peuvent être obtenues auprès de la Banque Centrale de Chypre.

Les hôtels, grands magasins et restaurants acceptent cartes de crédit, chèques de voyage (travellers’ cheques), eurochèques, et billets des principales devises étrangères.

Les principales cartes de crédit sont largement acceptées sur le territoire chypriote, en particulier dans les grandes villes et les zones touristiques, où l’on est habitué à accueillir des touristes. Les cartes visa et masterCard sont les plus couramment acceptées, les American Express, Diners Club, Maestro et Carte Blanche le sont moins souvent.

Il est à noter que l’utilisation d’une carte de crédit à l’étranger est souvent sujette à commission. Certaines cartes commercialisées auprès des voyageurs ne prennent pas de commissions pour les transactions effectuées à l’étranger, d’autres appliquent une commission réduite, par rapport à la moyenne de 3% débitée par la plupart des banques.

- Artisanat et Shopping

L'huile d'olive est produite à Chypre depuis l'Antiquité et n'est pas seulement un élément culinaire, mais est également liée à l'histoire, à la culture et à l'économie de l'île. 

Depuis le XIIe siècle, la culture de l’olivier constitue une activité agricole majeure sur l’île. Chypre faisait autrefois partie des 20 premiers pays oléicoles au monde avec 2,5 millions d'oliviers et plus de 10 000 tonnes d'olives récoltées chaque année. Le plus vieil olivier de l'île de Chypre, âgé de plus de 800 ans, est situé à « Potima » entre la ville d'Agia Marina et le village de Xyliatos.

Associés à l'histoire ancienne du dieu du vin et de l'extase Dionysos, les vins de Chypre sont quelque chose que les visiteurs ne devraient pas manquer lorsqu'ils viennent ici. La plupart des étrangers achèteront au moins une bouteille de vin en cadeau. Certains des vignobles célèbres sont situés dans les villes de Limassol et de Paphos. Toutes les pentes de Limassol à Paphos à Chypre sont couvertes de vignes pendant la saison des vendanges. Leur beauté a attiré de nombreux touristes à visiter et à admirer. Cette industrie vitivinicole a grandement contribué à la croissance économique annuelle de la République de Chypre.

Voyager à Chypre, c'est profiter d'une vie paisible et rafraîchissante au quotidien. Ainsi, au lieu de simplement admirer ses magnifiques paysages, nous pouvons prendre un verre de vin et prendre de petites gorgées pour rendre le plaisir plus complet. Et le vin est aussi un cadeau compact et luxueux que vous pouvez acheter pour vos amis proches et vos proches avant de quitter Chypre.

Les confitures de fruits traditionnelles sont présentes sur la table des familles chypriotes en toutes saisons. La confiture de noix sera un cadeau spécial pour vos proches. Autres douceurs à base de sirop de raisin, scones traditionnels au fromage et à la cannelle, semoule, crème anglaise à base de maïs, eau de rose, sucre et crème.

Le fromage Halloumi est originaire de l'île de Chypre elle-même, spécialité chypriote et symbole culinaire, il a conquis le cœur de nombreux Chypriotes et touristes étrangers. Ce fromage est fabriqué à partir d'un mélange de lait de chèvre et de lait de brebis. Il a un point de fusion élevé et peut donc être facilement frit ou cuit au four. La menthe donne au Halloumi une saveur particulière que vous devriez acheter en cadeau. Dans de nombreux cas, on y ajoutera un peu de lait de vache pour le traitement et pour rehausser la saveur. Le fromage Halloumi frit convient également très bien lorsqu'il s'accorde avec des légumes, de la viande, des fruits de mer, des fruits…

L'argenterie ou les bijoux en argent à Chypre constituent également un choix très délicat en matière de souvenirs. Les villageois de Lefkara fabriquent des bijoux en argent et des broderies depuis plus de 500 ans. Tous les bijoux tels que les bracelets, colliers, boucles d'oreilles jusqu'aux coffrets à bijoux, assiettes, tasses… sont incrustés d'argent ou recouverts d'or blanc aux motifs délicats et durables.

La poterie chypriote bichrome se caractérise par la décoration la plus courante : deux lignes noires avec une ligne rouge au milieu. Entre ces lignes apparaissent souvent des décorations géométriques, florales ou agrandies. Et cette conception continue d’être appliquée à la poterie chypriote aujourd’hui. Ainsi, vous pourrez acheter quelques assiettes, tasses, bocaux, vases… à rapporter en cadeau.

Les cosmétiques naturels à Chypre peuvent devenir un cadeau préféré des filles. Il peut être réalisé à partir d’écorces d’orange, de citrons, de miel, d’eau de rose et bien sûr d’huile d’olive. Sur la photo, la gamme de produits cosmétiques Miss Lilac. | meilleur endroit pour acheter à Chypre

Le transport à Chypre 

Services d’autobus

Chypre offre 4 types de services de bus:

- Navettes de transport aéroport: assurent la liaison entre toutes les villes et les deux aéroports de l’île, Larnaka (Larnaca) et Pafos (Paphos).

- Bus interurbains: assurent les liaisons quotidiennes entre les villes principales à intervalles fréquents.

- Bus urbains assurent la liaison entre les différents quartiers à l’intérieur des villes, et opèrent à intervalles fréquents la journée et dans certains quartiers touristiques, en été, jusque tard le soir.

- Bus ruraux: assurent la liaison entre presque tous les villages et la ville la plus proche, avec toutefois une fréquence limitée.

Consommation (communication, WC, etc.)

La couverture téléphonique mobile est très bonne dans les villes, mais peut ne pas être disponible dans les zones rurales et montagneuses. Assurez-vous que l'itinérance globale est activée avec votre fournisseur de services avant de quitter votre domicile.

Il est facile d’accéder à Internet dans les cybercafés et les hôtels des grandes villes, mais il est limité dans les zones rurales et isolées.

À Chypre, depuis la libéralisation du secteur des télécommunications en 2003, un certain nombre de fournisseurs offrent des services de communication vocale fixe et mobile, tant nationaux qu’internationaux, ainsi qu’un accès à internet et un service de transmission de données, tant bas débit que haut débit .

Il existe deux types de téléphones publics payants : appareils à pièces et à carte, tous deux se trouvent le plus souvent dans des cabines téléphoniques ou dans des endroits privés facilement accessibles. Des téléphones publics permettent d’effectuer tant des appels nationaux qu’internationaux. Des télécartes peuvent être achetés dans les bureaux de poste, les kiosques à journaux, et auprès d’autres détaillants. Le mode d’emploi des appareils, ainsi que les tarifs des appels sont affichés sur tous les téléphones.

Connexion internet

Divers établissements, tels que centres téléphoniques, cybercafés et hôtels, offrent divers types d’accès à internet à des vitesses variées. Selon l’établissement, la connexion peut être filaire ou sans fil (Wi-Fi) et généralement facturée à l’heure.

Un accès à internet en WIFI est disponible en de nombreux endroits tant dans des lieux publics, que dans des établissements privés. Dans certains établissements, les hôtels notamment,  l’accès est payant en fonction de l’usage; tandis que d’autres offrent ce service gratuitement à leurs clients. A certains endroits, un mot de passe, fourni aux clients, est requis pour la connexion; dans d’autres, comme dans les centres publics donnant accès en WIFI, également appelés «hotspots», un accès direct, sans mot de passe, est possible.

A boire et à manger

Halloumi (Fromage au lait de chèvre et/ou de brebis)

De tous leurs aliments traditionnels, les Chypriotes sont les plus fiers de leur propre fromage Halloumi. Sa texture douce et sa couleur blanche répondent aux attentes juteuses de tous ceux qui l'apprécieront avec du vin ou le mangeront avec de la pastèque. Le halloumi est presque toujours servi dans les tavernes traditionnelles en entrée, cru ou grillé. Il est également servi comme collation avec des amandes, des abricots secs et du pain aux olives trempé dans de l'huile d'olive vierge dans les caves (lors de la dégustation du vin). Même si le halloumi est riche en matières grasses, il est considéré comme une alternative plus saine au fromage jaune ordinaire comme l'Edam ou le Gouda, car il est fabriqué sans conservateurs et se conserve beaucoup moins longtemps. Ne vous inquiétez pas si vous voyez des morceaux d'herbes vertes à la surface du fromage, les locaux adorent ajouter de la menthe lorsqu'ils préparent le halloumi !

Kleftiko (Viande d'agneau rôtie)

« Ofton Kleftiko » est un plat traditionnel à base de viande de cuisse d'agneau. Il est mariné dans l'huile d'olive, le citron, l'ail et l'oignon. Il est cuit dans du papier sulfurisé afin de conserver les riches arômes et liquides de la viande juteuse. Le Kleftiko est parfois cuit dans des fours blancs portables avec ou sans pommes de terre et vendu dans les rues comme alternative aux sandwichs ou au « Souvlakia ». L’un des avantages incontestables de la viande de Kleftiko est qu’elle est bien plus saine que la viande grillée car elle n’est pas cuite sur une flamme nue.

Souvlaki (Viande Grillée)

Le «Souvlaki» ou Souvla est une véritable bénédiction pour tous les amateurs de viande grillée. Habituellement grillés à l'extérieur pour des occasions spéciales (fêtes bancaires et jours fériés grecs orthodoxes), les petits (Souvlaki) et/ou gros (Souvla) morceaux de viande sont marinés la veille du « grand » jour. La viande est grillée sur une flamme nue pendant que les membres de la famille et les amis proches se réunissent. En attendant le souvlaki, les gens boivent généralement de l'Ouzo (liqueur locale) ou du Zivania (alcool traditionnel chypriote) et dansent le Sirtaki ou le Zembekiko. Le souvlaki peut également être consommé dans les restaurants de restauration rapide locaux, où vous pouvez acheter une portion de souvlaki dans du pain pita avec de la salade, du yaourt à tartiner (« tzatziki ») et des pommes de terre frites.

Trahana (Mélange séché de yaourt, lait et blé)

Habituellement, le Trahanas est utilisé pour préparer de la soupe (« Trahanosoupa »), considérée comme l'un des aliments les plus sains de la région méditerranéenne en raison de son effet positif sur le système digestif. La soupe se compose de trahanas, de fromage halloumi et de lait. Les trahanas sont généralement préparés à la fin de l'été afin que la brise légère et la chaleur modérée permettent aux minuscules cailloux de farine, de blé et de boulgour de sécher et de former de petits morceaux. Trahanas est sans doute l'un des fast-foods les plus anciens au monde, car il peut être conservé et utilisé à tout moment pour créer un porridge pour le petit-déjeuner ou une base pour des soupes en seulement 5 à 10 minutes.

Moussaka (aubergines farcies à la viande et aux pommes de terre)

C'est un plat principal composé principalement d'aubergines, de viande de bœuf (ou d'agneau), d'épices et de fromage. Tous les ingrédients sont soigneusement superposés sur la base du four, nappés de sauce Béchamel et cuits jusqu'à ce qu'ils soient dorés. Il est très important d’éplucher les aubergines et de les saupoudrer de sel avant de commencer la cuisson de la moussaka. De cette façon, le sel neutralise le goût amer et permet à l'aubergine de devenir plus douce et plus crémeuse à la cuisson. Parfois, les locaux ajoutent également de la sauce tomate afin de rendre la viande plus douce et plus juteuse. 

Sheftals (Boulettes de viande)

Ce mélange aromatique d'épices et de viande hachée est enveloppé d'omentum et cuit sur une grille de barbecue. Vous pouvez manger vos « sheftalies » farcis de pain pita avec de la salade, du citron et des trempettes comme le « tzatziki », le « houmous » ou la « salade de tahini ». Une autre option consiste à manger les boulettes de viande avec des cornichons et des légumes cuits au four. Le mot « sheftalia » vient du turc et signifie littéralement « pêche ». Ce n'est pas surprenant car les « Sheftalies » ressemblent à des pêches juteuses et ont meilleur goût lorsqu'elles sont fraîches !

Koupepia (Feuilles de Vigne Farcies à la Viande Hachée)

Semblable au « Dolma », le « Koupépia » est un incontournable des meze à la viande car son odeur alléchante ne peut vous laisser indifférent. Un mélange de viande hachée, d'oignon, de riz et d'épices est farci dans des feuilles de vigne fraîches et cuit au four avec de l'eau et de l'huile d'olive vierge. Outre la koupepia, on peut également vous proposer la « gemista » (du grec : « farci »), qui est une alternative à ceux qui n'aiment pas les feuilles de vigne. Gemista se compose des mêmes ingrédients de farce, mais les ingrédients sont farcis dans des tomates, des poivrons ou d'autres légumes similaires évidés. 

Louvi (Haricots)

Traditionnellement, toutes sortes de légumes verts et de haricots sont considérés comme « salvateurs » pendant les périodes de jeûne (les mercredis, vendredis et le « Carême grec »). Les haricots « Louvi » ou haricots aux yeux noirs peuvent être cuisinés avec du chou et/ou des pommes de terre taro, des épices et des oignons. Occasionnellement, le louvi peut être servi avec du thon. L’un des avantages exceptionnels du louvi est qu’il est très simple à réaliser. 

Pilafi Pourgouri (Boulgour Cuit)

Le «Pilafi Pourgouri» peut être utilisé pour préparer une variété de plats de petit-déjeuner et d'accompagnements. Une façon de préparer un petit-déjeuner à partir de pourgouri est de le faire bouillir avec du lait demi-écrémé afin qu'il se fonde dans une bouillie douce. Après cela, du sucre ou du miel peut être ajouté. Une recette très populaire parmi les Chypriotes consiste à cuisiner le « Pourgouri » avec de la purée de tomates, des oignons et des macaronis hachés et à le servir en accompagnement de souvlakia, de shieftalies ou de fruits de mer.  

Makaoronia Tou Fournou (Pâtes cuites au four)

Le Pastitsio chypriote ou « Makaronia tou Fournou » se confond facilement avec la « Moussaka », alors gardez un œil sur la sauce Béchamel (elle est plus blanche et plus gonflée dans le Pastitio). Le Pastitio est cuisiné en superposant soigneusement les ingrédients : macaronis, viande hachée aux épices et sauce Béchamel. Ensuite, ce chef-d’œuvre est saupoudré de fromage halloumi et mis directement au four. Il peut être servi en accompagnement (dans un meze de viande) ou en plat principal en semaine. Les enfants adorent ce plat de pâtes cuites au four chypriote en raison de sa texture douce, de son odeur riche et de son goût délicieux !

Loukoumades (Boulettes de Pâte au Miel)

Comme toute nation méditerranéenne, Chypre doit avoir la « cerise » sur le dessus du gâteau ! Après avoir dégusté une alléchante portion de « souvlaki » ou de « sheftalies » lors d'une fête locale ou d'un festival en plein air, vous serez ravi de déguster ces raviolis dorés au miel. Leur histoire remonte aux premiers Jeux Olympiques de 776 avant JC, lorsque ces « beignets » moelleux au miel étaient servis aux vainqueurs. Contrairement aux « baklava », les Loukoumades sont frites dans l'huile et servies chaudes. Afin de préserver leur goût juteux et leur forme ronde, préparez-les en grande quantité et consommez-les frais !

Stifado (ragoût de bœuf au vin rouge)

Vous avez envie de vin, mais vous êtes le conducteur ? Alors ce plat est exactement ce dont vous avez besoin ! Petits morceaux de viande qui fondront littéralement dans la bouche, le stifado est un plat incontournable de la table locale. Cuisiné avec des pommes de terre pelées, des épices, du vin rouge et du cognac, le « stifado » vous impressionnera par sa texture moelleuse et ses notes de vin « Maratheftiko ». A la toute fin, le chef ajoutera une feuille de laurier et laissera reposer quelques temps pour que le plat absorbe les arômes. Le Stifado est servi dans des pots en argile, conçus pour conserver la température des aliments qui réchaufferont non seulement votre estomac mais aussi votre cœur !

Tzatziki ou Talatouri (yaourt à tartiner)

Étant l'une des pâtes à tartiner les plus célèbres de Chypre, le « tzatziki » gagnera une place particulière dans votre cœur grâce à son goût léger et crémeux.  La pâte à tartiner est composée de yaourt grec blanc, de concombres, de menthe, d'huile d'olive et d'un peu d'ail. Il est généralement servi avec du pain en entrée dans les tavernes locales, et il peut être un parfait compagnon pour vos souvlaki ou sheftalies si vous n'aimez pas la salade. De plus, il est assez faible en calories (une cuillère à soupe contient environ 15 calories), ce qui en fait une excellente alternative au fromage halloumi si vous l'étalez sur du pain. Dans les villages, les gens l'appellent parfois « talatouri », alors assurez-vous d'utiliser ce terme si quelqu'un ne comprend pas « tzatziki ».

Baklava (pâtisserie filo sucrée)

L'un des favoris de tous les temps, le « baklava » est un dessert sucré servi à la fin d'un repas avec du café ou du thé chypriote. Il est composé de quelques couches de pâte phyllo et de noix concassées (principalement des pistaches), liées avec du miel et/ou du sirop. La première recette du baklava remonte à l’époque romaine et c’est un dessert célèbre dans les pays du Moyen-Orient. Chaque pays a sa façon unique de cuisiner le Baklava. Par exemple, Chypre est connue pour ajouter du jus de citron et de la cannelle à sa recette afin de rehausser le riche parfum de la friandise.

Taramosalata (Tartinable Fumée)

L'une des tartinades les plus inhabituelles et pourtant délicieuses est la Taramosalata, à base de « Tarama » et d'œufs de morue. Le « tarama » est une sauce semblable à la mayonnaise, mais elle ne contient pas d'œufs. La taramosalata peut être de couleur rose ou blanche, selon le type de caviar de poisson (œufs) utilisé. La pâte à tartiner est composée d'huile d'olive vierge, de jus de citron, d'amandes et de pain (ou de pommes de terre). Tout comme le Tirokafteri, il est servi dans le cadre d'un Meze grec avec du pain, et il peut servir d'apéritif si vous l'essayez avec un shot d'Ouzo. 

Culture et coutumes

Les Chypriotes grecs expriment la combinaison de l’histoire, de la religion, de la culture, des valeurs, de la langue et du nationalisme comme « ta ethima mas » (notre culture et nos traditions). Ce lien culturel partagé à travers l’histoire hellénique, la langue grecque et la religion orthodoxe signifie qu’il est souvent courant que les communautés d’expatriés grecs et chypriotes grecs fusionnent dans des pays étrangers. En raison de ces similitudes, de nombreux Chypriotes grecs vivent ou visitent la Grèce à un moment de leur vie. Une grande proportion d'étudiants terminent leurs études universitaires en Grèce. Cela encourage la poursuite des échanges culturels entre les deux pays.

Les valeurs familiales chypriotes sont prépondérantes, la famille est le centre de la structure sociale, tant la famille proche que la famille élargie, qui est censée aider ses proches.

Les grands-pères maternels et paternels entretiennent des liens forts avec leurs petits-enfants. Les aînés sont respectés et les enfants prennent soin de leurs parents âgés ou handicapés.

Les Chypriotes sont extrêmement respectueux de la hiérarchie, qui remonte à leurs deux religions principales, l'islam dans la Chypre turque et le grec orthodoxe dans la Chypre grecque. Les personnes âgées sont considérées comme sages et respectées.

Malgré leur compatibilité culturelle, les Chypriotes grecs ont tendance à établir de fortes distinctions entre eux et les Grecs du continent. Par exemple, ils souhaiteront peut-être prendre leurs distances avec les stigmates liés à la situation financière de la Grèce. Beaucoup pensent que leur gouvernement chypriote est moins corrompu et que leur situation économique est meilleure. D'autres peuvent chercher à se distinguer culturellement. Par exemple, le dialecte grec parlé à Chypre est unique à l’île, avec environ 15 % des mots utilisés rien qu’à Chypre. L’identité chypriote grecque continue de susciter une grande fierté chez la population.

Jours fériés á Chypre

  • 1er janvier - Jour de l'an    
  • 06-janv - Épiphanie des orthodoxes grecs et des catholiques.
  • date mobile - Lundi vert, des orthodoxes grecs, catholiques et arméniens, observée 50 jours avant la Pâques Orthodoxe grecque.
  • 25-mars - Jour de l'Indépendance grecque, Commémoration de la révolution de 1821, 
  • 1er avr - Fête de l'EOKA/Fête nationale chypriote    
  • date mobile - Dimanche de Pâques catholique
  • date mobile - Vendredi saint des orthodoxes grecs, catholiques, protestants et arméniens).
  • date mobile - Samedi saint (orthodoxe)    
  • date mobile - Pâques (orthodoxe)    
  • date mobile - Lundi de Pâques    
  • date mobile - Mardi de Pâques    
  • 1er mai - Fête du travail    
  • date mobile - Lundi de Pentecôte observée par les orthodoxes grecs).
  • 15-août - Dormition de la Très Sainte Mère de Dieu/Assomption    
  • 1er octobre - Fête de l'indépendance de Chypre    
  • 28-oct - Fête nationale grecque
  • 24-déc - Réveillon de Noël    
  • 25-déc - Noël des orthodoxes grecs, catholiques, protestants et arméniens
  • 26-déc - Boxing Day    

Notre sélection de voyages

Aucun produit n'est disponible.

Devis sur mesure